Le processus de demande au SOPDI RHN

Une fois que le processus d’accueil a été effectué et que l’admissibilité aux services aux adultes ayant une déficience intellectuelle a été confirmée, d’autres étapes doivent être effectuées :

Étape 1 : préparation de la trousse de demande

Une coordonnatrice ou un coordonnateur à l’accès communiquera avec vous pour planifier deux rendez‑vous de demande. Vous devrez vous présenter aux rendez‑vous accompagné d’au moins une ou deux personnes qui vous connaissent bien.
Au moment des rencontres, la coordonnatrice ou le coordonnateur à l’accès remplit deux questionnaires distincts (qui constituent la trousse de demande) :

  • Demande de services et de soutiens aux personnes ayant une déficience intellectuelle
    • Au premier rendez‑vous, la coordonnatrice ou le coordonnateur remplit la Demande de services et de soutiens aux personnes ayant une déficience intellectuelle (DSSDI) avec la personne et ses aidants. La DSSDI raconte l’histoire de la personne et a pour but d’aider à connaître la personne. La rencontre pour remplir le questionnaire dure environ deux heures et se déroule sous forme de conversation.
  • Échelle d’intensité de soutien
    • Au deuxième rendez‑vous, la coordonnatrice ou le coordonnateur remplit l’Échelle d’intensité de soutien (EIS) avec la personne et ses aidants. L’EIS est un outil d’évaluation standardisé qui permet de recueillir des renseignements détaillés sur les soutiens dont une personne a besoin pour réussir et jouir d’une bonne qualité de vie.

Durant ces rencontres, la coordonnatrice ou le coordonnateur à l’accès explique plus en détail le fonctionnement de SOPDI et les services qui sont financés par le ministère des Services sociaux et communautaires.

À la fin des rendez-vous de demande, la coordonnatrice ou le coordonnateur résume les renseignements dans un rapport sommaire (ASR). Un exemplaire du rapport est alors remis à la personne.

Étape 2 : détermination des besoins en matière de services

La coordonnatrice ou le coordonnateur à l’accès aidera la personne et ses aidants à déterminer quels services financés par le MSSC peuvent être utiles. Avec le consentement de la personne, la coordonnatrice ou le coordonnateur effectuera les démarches requises auprès des fournisseurs de services financés par le MSSC. Elle ou il peut également recommander d’autres fournisseurs de services et de soutiens communautaires que la personne peut contacter directement. Veuillez consulter la section Services et soutiens de notre site Web pour connaître les autres services et soutiens disponibles.

Étape 3 : mise à jour des renseignements

En tout temps, si la personne ou ses aidants souhaitent obtenir plus d’information ou faire modifier leurs coordonnées (p. ex., adresse, numéro de téléphone), ils doivent communiquer avec leur coordonnatrice ou coordonnateur à l’accès. Ils doivent également l’aviser si leur situation change de manière importante, par exemple l’ajout ou la modification de certains besoins, un changement dans le contexte de vie ou de soin. La coordonnatrice ou le coordonnateur modifiera les renseignements au dossier puis déterminera les prochaines étapes nécessaires avec la participation de la personne et de ses aidants.